dimanche 22 novembre 2009

Les Québécois conscientisés par l'environnement

Les Québécois conscientisés par l'environnement
Karim Benessaieh
le 21 novembre 2009
La Presse

La crise actuelle est due au gaspillage abusif. Les entreprises qui violent les lois environnementales devraient être sévèrement punies. Le développement durable est bon pour la qualité de vie.

Ces affirmations, qui auraient été considérées comme dignes de farouches militants écolos il y a à peine deux décennies, sont aujourd'hui reprises par une majorité écrasante de Canadiens, et par encore plus de Québécois. C'est une des constatations les plus étonnantes d'un sondage Mustel Group commandé par la Fondation David Suzuki, publié aujourd'hui en exclusivité par La Presse et le Globe and Mail.

Mené auprès de 4368 Canadiens, dont 1028 Québécois, ce sondage comprend une cinquantaine de questions permettant d'évaluer leur sensibilité à l'égard de l'environnement. Premier constat : celle-ci ne s'est pas émoussée malgré le ralentissement économique.

«Certains constats m'ont littéralement jeté en bas de ma chaise, résume Karel Maynard, directeur général de la Fondation David Suzuki pour le Québec. Au total, 76% des Canadiens et des Québécois disent que la situation économique actuelle est le résultat d'une consommation et d'un gaspillage abusifs. J'ai été vraiment surpris par ça, je n'aurais pas pensé que les gens feraient autant ce lien.» PLUS >>>

Aucun commentaire: