dimanche 22 novembre 2009

Les Québécois conscientisés par l'environnement

Les Québécois conscientisés par l'environnement
Karim Benessaieh
le 21 novembre 2009
La Presse

La crise actuelle est due au gaspillage abusif. Les entreprises qui violent les lois environnementales devraient être sévèrement punies. Le développement durable est bon pour la qualité de vie.

Ces affirmations, qui auraient été considérées comme dignes de farouches militants écolos il y a à peine deux décennies, sont aujourd'hui reprises par une majorité écrasante de Canadiens, et par encore plus de Québécois. C'est une des constatations les plus étonnantes d'un sondage Mustel Group commandé par la Fondation David Suzuki, publié aujourd'hui en exclusivité par La Presse et le Globe and Mail.

Mené auprès de 4368 Canadiens, dont 1028 Québécois, ce sondage comprend une cinquantaine de questions permettant d'évaluer leur sensibilité à l'égard de l'environnement. Premier constat : celle-ci ne s'est pas émoussée malgré le ralentissement économique.

«Certains constats m'ont littéralement jeté en bas de ma chaise, résume Karel Maynard, directeur général de la Fondation David Suzuki pour le Québec. Au total, 76% des Canadiens et des Québécois disent que la situation économique actuelle est le résultat d'une consommation et d'un gaspillage abusifs. J'ai été vraiment surpris par ça, je n'aurais pas pensé que les gens feraient autant ce lien.» PLUS >>>

mardi 17 novembre 2009

Québec interdira l'enfouissement du papier, puis des déchets de table

Québec interdira l'enfouissement du papier, puis des déchets de table
Francois Cardinal
le 16 novembre 2009
La Presse

Visiblement peu fier de voir le Québec trôner parmi les plus grands producteurs de déchets au monde, le gouvernement Charest entend interdire l'enfouissement du papier et du carton d'ici à 2013, puis celui des matières organiques d'ici à 2020.

La ministre de l'Environnement, Line Beauchamp, a dévoilé lundi la toute nouvelle politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Plutôt que d'avoir une date d'échéance comme les précédentes, elle est maintenant accompagnée d'un plan d'action quinquennal (2010-2015). PLUS >>>


Québec s'attaque aux déchets organiques
Louis Gilles Francoeur
17 novembre 2009
Le Devoir

Québec, qui a encore autorisé récemment des agrandissements de sites d'enfouissement, entend déposer l'an prochain une stratégie visant à y «bannir» d'ici 2020 toute forme d'enfouissement de matières organiques putrescibles, qu'elles proviennent de votre table, des hôpitaux, des cafétérias de cégep, des restaurants, des commerces ou de l'industrie alimentaire.

La nouvelle politique, dévoilée hier à Candiac par Line Beauchamp, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, commence par bannir «au plus tard en 2013» l'enfouissement du papier et du carton.
PLUS >>>

Quebec moves to rid dumps of food, glass, leaves
New waste-management plan; People could face fines for putting recyclables in their garbage bags

Monique Beaudin
November 17, 2009
Montreal Gazette

MONTREAL – Environment Minister Line Beauchamp wants to put Quebecers on a garbage diet.

To do it, she wants to prohibit "green" waste from landfills and give municipalities money to build compost-treatment centres around the province.

People who don't separate their trash properly could have their garbage checked by inspectors, and be fined for putting recyclables like glass and paper in their garbage bags. MORE >>>

Bravo Québec!

jeudi 12 novembre 2009

mardi 10 novembre 2009

Municipal Composting Program?

Ottawa's "Green Bin" Municipal Composting Program is About to Take Off: TreeHugger

Composting Already a Success in San Francisco: TreeHugger

dimanche 8 novembre 2009

Should fireworks be banned?

Should fireworks be banned?
Millions of people are planning to attend fireworks displays celebrating Guy Fawkes Night. But given the environmental damage they cause, should fireworks be banned by the government?
Harriet Alexander
05 Nov 2009
Telegraph

Fireworks produce brilliant coloured displays, but they also create a shower of toxic chemicals.

Aluminium produces the bright white colours, while antimony sulphide produces the glittering shimmers. The bright blues are created by copper compounds, while the green colours are produced by barium nitrate. The red colours are manufactured using strontium.

Scientists have linked a number of these with health disorders.

When people living near Disneyland – famed for its nightly fireworks spectaculars – begun complaining about breathing problems, scientists in New Mexico found a way of replacing the chemical accelerants with compressed air. But this is too expensive to be commercially viable.

Opponents claim the displays also cause considerable disruption to wildlife and household pets.

In addition to the environmental problems, the health and safety risks – or at least the bureaucracy associated with them – have caused many organisers to cancel their traditional celebrations. MORE >>>