lundi 28 janvier 2008

World View: Climat Change Encore Plus Vite Que Prévu

Le climat change encore plus vite que prévu, selon Al Gore
Agence France-Presse
Le jeudi 24 janvier 2008Davos
La Presse

Le changement climatique s'impose encore plus rapidement que ne le laissaient prévoir les prévisions les plus pessimistes, a averti jeudi l'ancien vice-président américain Al Gore, Prix Nobel de la Paix 2007.

De récentes observations révèlent que «la crise climatique est nettement plus grave et rapide que ne l'ont montré les projections les plus inquiétantes du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec)», a déclaré M. Gore devant le Forum économique mondial de Davos (Suisse).

Certaines projections montrent désormais que la banquise pourrait entièrement disparaître au Pôle Nord d'ici cinq ans, a-t-il rapporté.

L'ancien vice-président s'exprimait aux côtés du chanteur Bono, qui a allégé l'atmosphère en racontant le déroulement d'une visite de M. Gore à son domicile.

«C'est comme se confesser devant un prêtre irlandais», a rapporté le chanteur de U2, qui fait campagne pour la lutte contre la pauvreté. «Il faut dire: 'j'ai une voiture de luxe, mais elle marche à l'éthanol'«, a-t-il expliqué.

«Mon père, non seulement suis-je coupable de pollution sonore, mais je suis une rock star imbibée de diesel et qui vole au-dessus de l'Atlantique», a ironisé le chanteur irlandais. «Je promets d'arrêter, mais le pétrole a été très bon pour moi: tous ces convois de semi-remorques, les produits pétrochimiques comme la gomina...»

jeudi 24 janvier 2008

World View: Breast Cancer due to 'Western lifestyles'

Global rise in breast cancer due to 'Western lifestyles'
By Jeremy Laurance, Health Editor
Thursday, 24 January 2008
The Independent

Of all the exports from our modern world, breast cancer ranks as among the most dubious. Once thought to be a disease of the rich, it is now a global epidemic.

The rise of the cancer in Europe and America – cases have jumped 80 per cent in the UK since the 1970s – is being mirrored across the world. And scientists say increasing prosperity and the "Westernisation" of traditional lifestyles is to blame.

A richer diet, smaller families, delayed childbearing and reduced breast-feeding have driven the increase in the West, together with rising obesity and increased alcohol consumption, specialists say. Now these trends are being seen everywhere – with a growing burden of malignant disease in their wake.

An estimated 1.3 million new cases were diagnosed around the world last year. It is the commonest cancer in the UK and across Europe, even though it affects almost only one gender. In 2006, it outranked lung cancer, which affects both sexes, for the first time. MORE >>>

jeudi 17 janvier 2008

World View: Pachauri 'changement de mode de view'

Le prix Nobel Rajendra Pachauri prône un changement de mode de vie
Le mardi 15 janvier 2008
Anne Chaon
Agence France-Presse
Paris
La Presse

Moins de viande, moins de shopping et moins de voitures: en visite à Paris, le président du Groupe d'experts sur le changement climatique et prix Nobel de la Paix Rajendra Pachauri a délivré mardi son ordonnance pour sauver le climat : «changer de mode de vie».

Economiste de formation, spécialiste des questions d'énergie, M. Pachauri qui préside le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) depuis 2002 se préoccupe d'environnement depuis des décennies, à la tête de l'Institut pour l'énergie et les ressources de New Delhi (Teri).

Parallèlement aux efforts faits par la communauté internationale pour lutter contre l'effet de serre à l'occasion de la conférence de l'ONU sur le climat en décembre à Bali, qui l'ont «encouragé», il explique courir le monde pour provoquer «un sursaut» et «changer les mentalités» des citoyens.

«Il s'agit vraiment de changer d'état d'esprit, de développer un comportement par lequel on évalue les options en présence et les actions à mener pour minimiser son empreinte écologique», souligne-t-il au cours d'une escale de deux jours à Paris, avant Londres puis l'Antarctique. PLUS >>>

mardi 8 janvier 2008

Le budget 2008 des municipalités de la Petite-Nation

Le budget 2008 des municipalités de la Petite-Nation
par Jessy Laflamme
le 1 janvier 2008
La Petite Nation

La plupart des municipalités ont adopté leur budget lors des dernières semaines. En voici un bref aperçu: Lac-Simon & Chénéville.

Lac-Simon

La municipalité de Lac-Simon engagera un employé à temps partiel pour la protection des lacs. Le budget de cette municipalité se chiffre à 2 388 520 $. Le taux de taxation augmentera à 0,8075 $ du 100 $ d’évaluation foncière en 2008 comparativement à 0,7812 $ du 100 $ d’évaluation foncière en 2007. Grâce aux montants reçus de la taxe d’accise, des travaux routiers seront effectués en 2008.

Chénéville
Les citoyens de Chénéville subiront eux aussi une légère augmentation de leur compte de taxes. Le taux de taxation passera de 1,44 $ du 100 $ d’évaluation foncière à 1,37 $ du 100 $ d’évaluation foncière en 2008. Cependant, la taxe concernant la Sureté du Québec passera de 0,16 $ du 100 $ d’évaluation foncière à 0,15 $ du 100 $ d’évaluation foncière en 2008. La taxe spéciale concernant les camions se chiffrera à 0,25 $ du 100 $ d’évaluation foncière comparativement à 0,13 $ du 100 $ d’évaluation foncière en 2007. Le service des ordures augmentera de 10 $. Une résidence évaluée à 50 000 $ payait 1100, 65 $ de taxes municipales en 2007. Cette année, la facture s’élèvera à 1125, 95 $ en 2008, ce qui signifie une hausse de 25,30 $. Les comptes de taxes subiront donc une hausse de 2,2 %. Le budget total de la municipalité se chiffre à 1 109 611 $. Chénéville partage plusieurs services avec d’autres municipalités dont le service des loisirs, le bureau d’accueil touristique et la bibliothèque. Des adresses civiques seront aussi installées. PLUS >>>