jeudi 20 avril 2017

Inondations avril 2017 : Lac Simon et la Petite-Nation

Inondations avril 2017
Lac Simon et la Petite-Nation

Lac Simon - 13 avril 2017
 
Lac Barriere - 13 avril 2017


 chutes Iroquois 17 avril 2017 

 chutes Iroquois 17 avril 2017


Rivière la Petite Nation (Chénéville) 22 avril 2017
credit: Dan Burke


rivière la Petite Nation (Chutes de Plaisance) 22 avril 2017
credit: Michel Rossignol

Et la glace sur Lac Simon! credit: Dan Perrier


******************
Lac Simon - 23 avril 2017

Lac Simon - 23 avril 2017
 
 Le gros lac est dégelé ! Les niveaux d'eau des lacs Simon & Barriere ont baissé d'un pouce dans les dernières 24 heures. Et le niveau de l'eau de la rivière Petite Nation à Saint-André-Avellin a diminué à 7 pieds 10 pouces au dessus de la normale.

******************

lundi le 24 avril 2017 
samedi le 22 avril 2017 

vendredi le 21 avril 2017 

jeudi le 20 avril 2017


Voici la carte mise à jour des conditions hydro-glaciologiques des bassins
jeudi le 20 avril 2017

mercredi le 19 avril 2017 
Services Récréatifs St-Onge Inc.


Voici la carte mise à jour des conditions hydro-glaciologiques des bassins
mercredi le 19 avril 2017
Hydro Météo

mardi le 18 avril 2017 
Services Récréatifs St-Onge Inc.

Voici la carte mise à jour des conditions hydro-glaciologiques des bassins
mardi le 18 avril 2017
Hydro Météo

Journal de Montreal

******************
Prêt pour les travaux de nettoyage? 
Jetez tout ce qui a été en contact avec l’eau d’inondation!
Urgence Québec

Lorsque l’eau se retire enfin, les travaux de nettoyage commencent. 
Protégez-vous avant de débuter!
Urgence Québec 

Vérifiez si votre eau est potable!
Urgence Québec

L'état d'urgence est levé à Saint-André-Avellin
Benoit Sabourin
le 25 avril 2017
Le Droit

La municipalité de Saint-André-Avellin commence peu à peu à retrouver sa quiétude habituelle alors que l'état d'urgence décrété la semaine dernière a été levé, mardi matin.

Le bureau des mesures d'urgence qui était en place depuis le 18 avril a donc fermé ses portes, même si le village demeure encore partiellement submergé. Le niveau de l'eau de la rivière Petite-Nation est passé de 7,6 à 7,4 pieds entre lundi et mardi matin.

« Nous sommes passés de l'état d'urgence au stade de surveillance officiellement depuis 9h ce matin, a indiqué hier le coordonnateur des mesures d'urgence, Pierre Cousineau. On surveille le niveau qui continue de baisser. Évidemment, tant et aussi longtemps que la rivière ne baissera pas à un niveau convenable en dessous des niveaux des égouts pluviaux, nous allons maintenir la rue Principale ouverte sur une seule voie et nos pompes vont continuer à fonctionner. »

Au plus fort de l'inondation en fin de semaine, le seuil critique de 8,4 pieds a été atteint, un chiffre identique à l'épisode de crue des eaux de 2008. Toutefois, la crise aura été moins pire qu'anticipée en raison notamment des précipitations qui ont été moins importantes que prévu. Le débit d'eau a finalement atteint un maximum de 151 mètres cubes, bien en dessous des 180 attendus.

« On s'en est très bien tirés. Nous avions l'expérience de 2008 et nous étions très bien organisés. Nous étions prêts à toutes éventualités et tout le monde était à son poste. Nous n'avons pas eu de mauvaises surprises », se réjouit la mairesse, Thérèse Whissell.

Une rencontre d'information organisée par le ministère de la Sécurité publique et destinée aux sinistrés de Saint-André-Avellin aura lieu jeudi soir au Complexe Whissell, à 19h30. Au total, une dizaine de résidences ont été évacuées la semaine dernière, mais le nombre de bénéficiaires de l'aide financière sera plus important, souligne M. Cousineau.

« Toutes les personnes qui ont été affectées par les inondations et dont le bâtiment n'était pas une résidence secondaire y auront le droit », précise-t-il.

À noter que les rues Calvé et du Ruisseau demeurent toujours fermées, tout comme certains tronçons des rues St-Jacques, Lanthier et Nault. PLUS >>>






Le pire est passé
Jessy Laflamme
22 avril 2017

Les nouvelles sont positives à Saint-André-Avellin. Même si l'eau a monté à 8,3 pouces en dessus de la normale cette nuit, le débit de l'eau et les précipitations moins élevés que prévu ont fait en sorte que tout se passe bien.

«Je peux maintenant affirmer que c'est à la baisse», souligne le coordonnateur des mesures d'urgence, Pierre Cousineau. Les lacs Simon et Gagnon sont descendus cette nuit et on ne prévoit pas d'autres précipitations. Le pire de la crise est donc terminé. Les résidences restent tout de même inondées et la surveillance demeure, mais tout est sous contrôle.»

Plusieurs pompiers ont travaillé toute la soirée et une partie de la nuit à préparer des poches de sable. «Nous avons préféré être proactifs et prévenir la montée plutôt que d'attendre qu'elle arrive», précise M. Cousineau. Six pompiers de Notre-Dame-de-la-Paix sont venus en renfort cette nuit pour donner du répit aux hommes de feu de Saint-André-Avellin. 

La directrice générale de la municipalité et adjointe aux mesures d'urgence, Marie-Claude Choquette, a pu constater l'évolution de l'augmentation au cours de la nuit en effectuant des tournées du village. «On a vu, à même les digues de sable, l'eau monter. Étant donné que les digues étaient scellées, tout s'est bien passé», raconte-t-elle

Selon elle, la population se sentait rassurée de savoir que des gens étaient en place 24 heures par jour. «À 4h30, des citoyens nous envoyaient la main quand ils nous voyaient passer dans le camion de la municipalité», partage-t-elle. De son côté, M. Cousineau affirme avoir reçu des câlins de citoyens.

Il faut dire que l'entraide a pris une place importante dans le village de Saint-André-Avellin, souligne Mme Choquette.  «C'était beau à voir. Des gens ont téléphoné pour donner un coup de main. Des voisins n'étant pas inondés ont aidé leurs voisins immergés. Les élus et les employés municipaux ont aussi formé une équipe. De les voir réunis cette nuit à 2h pour un café à l'hôtel de ville m'a rempli de fierté», mentionne Mme Choquette.

Indemnités financières

Au total, trente résidences sont inondées et douze d'entre elles ont été évacuées. La plupart des sinistrés ont quitté leur domicile cette semaine. Une personne a quitté le sien cette nuit.

«Les dossiers des résidences touchées sont déjà envoyés à la Sécurité civile», précise Mme Choquette. Ainsi, une fois la crise passée, les analystes viendront faire un tour pour effectuer des suivis avec les propriétaires et locataires affectés par les inondations.

M. Cousineau tient à souligner l'apport de la mairesse Thérèse Whissell dans ce dossier. «C'est grâce à elle que nous avons un plan de sécurité civile. En 2007, elle a décidé de monter une équipe pour le mettre sur pied. On l'a terminé juste avant les inondations de 2008», indique-t-il.  

Selon M. Cousineau, il faudra au moins une semaine avant que l'eau soit résorbée. Aujourd'hui sera une journée d'étude pour la municipalité, car le décret pour l'état d'urgence est valide pour cinq jours. Afin d'obtenir une extension, la municipalité doit obtenir l'approbation du ministre. Ce sera demain que les mesures d'urgence détermineront si c'est nécessaire de le demander. PLUS >>>

******************
Pour les prochaines jours...
 (jeudi  le 20 avril 20:00)
MétéoMédia

  Prévisions pour Chénéville (jeudi  le 20 avril 18:00)
MétéoMédia


Prévisions pour Chénéville (vendredi  le 21 avril 19:00)
MétéoMédia

Radars météo - Franktown, Ontario (jeudi le 20 avril 20:00)
Environnement Canada

****************** 
Pour le mois d'avril...

(jeudi  le 20 avril 20:00)
MétéoMédia
 Beaucoup de pluie, peu de soleil (le 21 avril)

Températures : variations extrêmes et rapides (le 21 avril)

 Beaucoup de pluie, peu de soleil (le 21 avril)


 ******************
Saint-André-Avellin officiellement en état d'urgence...


La municipalité de Saint-André-Avellin se dit prête
Jessy Laflamme
20 avril 2017
La Petite Nation

L'état d'urgence sera décrété officiellement à 17h à Saint-André-Avellin, lors d'une assemblée extraordinaire, pour les inondations causées par la rivière Petite Nation.

Depuis mardi, les principaux intervenants se rencontrent quotidiennement pour mettre en place le plan de sécurité civile. L'assemblée extraordinaire de cet après-midi permettra donc seulement de confirmer l'état d'urgence afin que les sinistrés aient droit à de l'aide financière.

L'eau touche maintenant aux côtés du pont et des embâcles sont survenus au courant de la journée. «Un quai et des branches ont été enlevés au cours de la journée. Tout a été nettoyé», souligne le coordonnateur des mesures d'urgence, Pierre Cousineau.

Les prochaines journées seront critiques alors qu'on attend plusieurs millimètres de pluie et que les lacs Simon et Gagnon continueront de dégeler. «On est prêt», mentionne M. Cousineau.

Même si l'eau est actuellement à 7 pieds 10 pouces au-dessus de la normale, les pompes ne fonctionnent toujours pas à plein régime. «On est confiant que le pont restera ouvert en tout temps», spécifie M. Cousineau.

Les dix sinistrées ont été relocalisées chez des proches. Les rues Du Ruisseau, Philias-Ladouceur et Calvé demeurent entièrement fermées à la circulation alors que les rues Lanthier, Nault, St-Jacques, St-Paul et le rang St-Denis sont partiellement fermés. Il est toujours possible de circuler sur la rue Principale grâce à l'installation de pompes qui empêchent l'eau de monter.

En 2008, le niveau de l'eau avait atteint 8 pieds 4 pouces au-dessus de la normale. Il est fort probable que la même situation se produise cette année.

En cas d'urgence, il est possible de téléphoner au 819 981-0032. PLUS >>>




Saint-André-Avellin officiellement en état d'urgence
Benoit Sabourin
20 avril 2017
Le Droit

L'état d'urgence sera officiellement décrété à Saint-André-Avellin, jeudi soir, en raison des inondations causées par la crue de la rivière Petite Nation.

Selon les informations diffusées par Urgence Québec, « une assemblée extraordinaire du conseil municipal se tiendra [jeudi] à 17 h afin de décréter l'état d'urgence dans la municipalité » de Saint-André-Avellin. Le vote sur le décret n'est en quelque sorte qu'une formalité, puisque les mesures d'urgence et le bureau coordonnateur responsable d'assurer la mise en oeuvre du plan de sécurité civile sont déployés depuis mardi. La résolution visant à décréter l'état d'urgence sur le territoire avellinois ne fera donc qu'encadrer le tout en vertu de la Loi provinciale afin de permettre aux sinistrés de bénéficier des programmes d'indemnisation.

« La directrice générale de la municipalité a déjà fait les démarches et rencontré les gens, a expliqué le coordonnateur des mesures d'urgence à Saint-André-Avellin, Pierre Cousineau. Le dossier est ouvert et tout est prêt pour le moment où les évaluateurs pourront se présenter et venir rencontrer les sinistrés. »

Le niveau de l'eau de la rivière de la Petite-Nation était à 7 pieds et 10 pouces au-dessus de la normale, mercredi après-midi, en plein coeur du village, toujours en légère hausse. Dix maisons avaient été évacuées et une personne demeurait prise en charge par la Croix-Rouge. Les autres résidents ont pu être relocalisés chez des proches. Une dizaine d'autres résidences étaient toujours partiellement submergées par l'eau. La rue Principale demeure en tout temps accessible aux automobilistes et piétons en raison notamment de la présence de pompes qui empêchent l'eau de monter. Les rues Calvé et du Ruisseau ont été complètement fermées. Des sections importantes des rues St-Jacques, Lanthier et Nault ont aussi été bloquées.

« L'eau a augmenté de 10 pouces en comparaison avec mardi, a fait savoir M. Cousineau. On continue de surveiller 24 heures sur 24. Le bureau se rencontre tous les jours. Nous arrivons dans le point chaud avec le pire qui devrait survenir vendredi ou samedi, mais nous avons le contrôle de la situation. »

D'autres municipalités de la Petite-Nation continuent d'être aux prises avec la crue printanière. C'est notamment le cas de Ripon, Duhamel et Montpellier. À Ripon, quatre résidences sont isolées sur les chemins Tinel, Séguin, Larose et Montré-Levert. Du côté de Montpellier, le ruisseau Schryer, causant des inondations dans de nombreux chalets.

En Haute-Gatineau, le lac Cayamant a débordé, causant des ennuis pour une dizaine de résidences du chemin Monette, dans la municipalité de Cayamant. Une résidence a aussi été inondée à Gracefield en raison du niveau élevé de l'eau de la rivière Gatineau. PLUS >>>

 
Inondations en Outaouais et dans l'Est ontarien (jeudi  le 20 avril 18;00)

Saint-André-Avellin décrète l'état d'urgence
20 avril 2017
Radio Canada

La Municipalité de Saint-André-Avellin a convoqué une réunion extraordinaire du conseil municipal, afin de décréter l'état d'urgence en raison de la crue printanière importante.

Ce vote permettra à la Municipalité et à ses résidents de bénéficier de l'aide du gouvernement du Québec.

Le niveau et le débit de l'eau, déjà à un seuil critique, devraient continuer d'augmenter.
la rivière de la Petite Nation déborde maintenant de 2, 41 m.

Une situation qui inquiète Pierre Cousineau. « Ce qui nous préoccupe, c'est qu'on peut se ramasser avec des ponts avec des embâcles. Des quais, des bateaux et des chaloupes laissés à la dérive, des branches et des arbres », affirme le coordonnateur. Il assure que la situation est surveillée de près par le ministère des Transports du Québec et la Municipalité.

Une dizaine de résidences ont déjà été évacuées, mercredi.

Une situation qui s'aggravera

Le lac Simon, situé plus au nord, a commencé à dégeler au cours des dernières heures, ce qui aurait un effet sur la rivière de la Petite Nation « d'ici 12 h à 48 h », selon la mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissel.

« Le lac Gagnon n'est pas encore dégelé. Lorsqu'il le sera, ça aura un autre impact sur nous », affirme-t-elle.

Selon la Sécurité publique du Québec (SPQ), la rivière de la Petite Nation est la seule de la province à se retrouver dans un état d'inondation moyenne.

La SPQ précise toutefois que la tendance est à la baisse pour le moment. PLUS >>>

Saint-André-Avellin








Les inondations à Saint-André-Avellin vues des airs
19 aril 2017

La rue Principale a encore été barrée aujourd'hui. Les automobilistes étaient invités à faire un détour par les rues de l'hôtel de ville et la rue Bourgeois pour traverser le pont du village. 

Selon Météo média, il annonce 20 mm de pluie demain au courant de la journée.  La municipalité reste donc sur le qui-vive.











Suivez les prévisions. Inondation imminente? 
Minimisez les impacts en posant certains gestes
******************

Prévisions pour Chénéville  (19 à 25 avril 2017)

Inondation : Saint-André-Avellin sous haute surveillance
Jessy Laflamme
17 avril 2017

La rivière Petite-Nation a débordé à Saint-André-Avellin causant la fermeture partielle de certaines rues, dont la rue Pricipale en face du restaurant le Vieux Chaudron.

Les automobilistes sont invités à faire un détour en empruntant les rues de l'hôtel de ville et Bourgeois. La situation devrait toutefois se régler d'ici la fin de la journée, car des ouvriers et bénévoles travaillent à maîtriser la situation qui est jugée critique pour l'instant et non pas urgente.

«Hier, le niveau de l'eau était à 6 pieds 11 pouces et ce matin, c'était 7 pieds 3 pouces», indique le coordonnateur des mesures d'urgence de la municipalité, Pierre Cousineau.

La pluie est l'une des causes de cette hausse. Sans être alarmiste, M. Cousineau affirme que le niveau de l'eau pourrait augmenter au cours des prochains jours, car les lacs Simon et Gagnon ne sont toujours pas dégelés. De plus, il annonce quelques jours de pluie au cours de la semaine. «Les lacs devraient dégeler d'ici une semaine, ce qui peut entraîner un flot d'eau», explique-t-il ajoutant que la rivière est sous surveillance 24h par jour.

Des citoyens des rues Nault et Lanthier  de Saint-André-Avellin ont évacué leur résidence de façon préventive.  Deux personnes ont été prises en charge par le Croix-Rouge. «On fournit des sacs de sable et du sable aux citoyens qui en ont besoin», rappelle M. Cousineau.

La sécurité civile était également de passage à Saint-André-Avellin dans le cadre de sa tournée des rivières. «On travaille de près avec eux», spécifie M. Cousineau.

La maire de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell, précise qu'il s'agit de mesures temporaires miseps en place pour l'instant. «Nous avons un plan à suivre en cas d'urgence, mais on n'en est pas là», mentionne-t-elle.

Quelques autres villages sont aux prises avec des inondations dans la Petite-Nation, dont Ripon et Montpellier. Dans ce village, l'eau a monté par-dessus un pont au lac Schryer sur la montée Lafontaine, ce qui a forcé les pompiers à sortir en pleine nuit pour régler le problème. PLUS >>>


 ******************
Inondations  2008
Ile Canard Blanc - Lac Simon

 Inondations  2008
Lac Simon Blog Spot 

  Inondations  2008
Lac Simon Blog Spot 

 Inondations  2008
Lac Simon Blog Spot 
 
 Inondations  2008
Lac Simon Blog Spot 
 

 Inondations  2008
Lac Simon Blog Spot 

Aucun commentaire: