vendredi 31 août 2007

Les citoyens de Lac-Simon se prononceront sur la fusion dimanche

Les citoyens de Lac-Simon se prononceront sur la fusion dimanche
Le vendredi 31 août 2007
Le Droit

Les 1397 résidents permanents et villégiateurs inscrits sur la liste électorale de la municipalité de Lac-Simon se prononceront dimanche par scrutin référendaire sur le projet de fusion avec Chénéville.

Le projet a reçu l'assentiment unanime des deux conseils municipaux qui soutiennent que leurs communautés sont complémentaires et que la fusion resserrera le sentiment d'appartenance tout en favorisant le développement.

Avec les nombreuses responsabilités qui incombent aux municipalités, les élus simonets sont d'avis entre autres qu'en rationalisant le personnel des deux municipalités, on sera en meilleure position pour répondre aux besoins des citoyens, notamment au niveau environnemental.

Mais le projet de regroupement est loin de satisfaire tous les contribuables. Les opposants affirment que la qualité de l'eau et de l'environnement du lac Simon est un dossier plus important à régler que de réformer des structures municipales. Ils considèrent qu'il aurait été préférable de procéder à un simple sondage plutôt que de se lancer dans un processus qu'ils jugent coûteux en temps, argent et énergie.

Mais ils craignent surtout de voir leur compte de taxes grimper en flèche une fois que les mesures d'atténuation fiscales seront terminées.

Un crédit de taxes

Avec une richesse foncière de 187,8 millions $, le taux de taxes générales à Lac-Simon est présentement d'à peine 0,76 $ du 100 $ d'évaluation, comparativement à une richesse de 32,7 millions $ et un taux de taxes générales de 1,25 $ du 100 $ d'évaluation, du côté de Chénéville.

Le projet de demande commune de regroupement prévoit qu'à compter du premier exercice financier de la nouvelle municipalité de Lac-Simon-Chénéville, un crédit de taxes sera accordé pour cinq ans à l'ensemble des immeubles imposables situé sur le territoire la municipalité de Lac-Simon. Ce crédit sera de 0,50 $ du 100 $ d'évaluation pour la première année, et décroîtra de 0,10 $ du 100 $ par an, par la suite.

L'étude réalisée par le ministère des Affaires municipales et des Régions démontre qu'en tenant compte du crédit de 0,50 $, le taux de taxes foncières générales à Lac-Simon serait de 0,68 $ du 100 $ d'évaluation pour l'an 1 de la fusion. À Chénéville, le taux baisserait à 1,18 $.

jeudi 30 août 2007

Turn off exterior lake lights!

Why do so many Lac Simon residents persist in keeping their exterior lights on, all night, especially those on the lake.
Turn off those exterior lake lights.
Look up at the stars, planets & galaxies!


FLICK OFF is a movement to fight climate change by getting Canadians to use less energy. We need you! Time is short to prevent a climate crisis, but it hasn’t run out—so join the FLICK OFF movement. How? Click here!

International scientific consensus tells us that the earth is warming much more quickly than at any other time in history. Scientists also agree that human activities that send certain gases into the atmosphere contribute to climate change. These gases, such as carbon dioxide, are known as greenhouse gases. Environmental Defence has joined with Virgin Mobile Canada , Roots and MuchMusic to flick off global warming.

mardi 28 août 2007

Baie Ours' wetlands must be protected

Baie Ours wetlands must continue to be protected from development.
Photographs of Lac Simon's Baie L'ours wetlands and stream.

Remember the 2005 blue green algae outbreak in Baie de L'ours.
It closed the Baie!




Photographs of earlier development that destroyed part of stream & wetlands.


An excerpt from an open Letter from SOS Water Coalition Eau Secours in Montréal, May 6, 2007 to Ministère du Développement durable de l’Environnement et des Parcs of Québec, Ms. Line Beauchamp, Minister,
Put a stop to real estate development in wetlands, which are natural groundwater filters (at zero cost).

lundi 27 août 2007

Streams into Lac Simon must be protected

Streams into Lac Simon must continue to be protected from development & pollution.
Remember the 2005 blue green algae outbreak in Baie de L'ours.
It closed the Baie!

Example 1 in Baie Ours:

Example 2 in Baie Ours as well:

dimanche 26 août 2007

Wetlands must be protected!

These wetlands facing the entrance of Montpelier Golf Club must be protected from further development.





vendredi 24 août 2007

Pesticides: moins dans les champs, plus à la maison

SVP, eliminer les pesticides & insecticides dans les champs et à la maison au Lac Simon!

Pesticides: moins dans les champs, plus à la maison

Annie Morin
Le vendredi 24 août 2007
Le Soleil
Québec

À trop chercher la paille dans l’œil du voisin, on ne regarde pas la poutre qu’on a dans le sien. Il s’étend de moins en moins de pesticides sur les champs cultivés du Québec, et leurs ingrédients actifs sont de moins en moins dommageables pour l’environnement et la santé de leurs utilisateurs. Dans le secteur domestique, par contre, les ventes augmentent en flèche. PLUS >>>

World View: Warming Will Exacerbate Global Water Conflicts

Warming Will Exacerbate Global Water Conflicts
By Doug Struck
Monday, August 20, 2007
Washington Post
via climate progress

“Global warming will intensify drought, and it will intensify floods,” explains Stephen Schneider, editor of the journal Climatic Change and a lead author for the authoritative Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). Why?
“As the air gets warmer, there will be more water in the atmosphere. That’s settled science…. You are going to intensify the hydrologic cycle. Where the atmosphere is configured to have high pressure and droughts, global warming will mean long, dry periods. Where the atmosphere is configured to be wet, you will get more rain, more gully washers.”

The droughts will be especially bad. How bad? Richard Seager, a senior researcher at Lamont-Doherty Earth Observatory of Columbia University, looked at 19 computer models of the future under current global warming trends. He found remarkable consistency:
Sometime before 2050, the models predicted, the Southwest will be gripped in a dry spell akin to the Great Dust Bowl drought that lasted through most of the 1930s.

Droughts and water shortages already been driving conflict around the globe, even the US this summer.

jeudi 23 août 2007

Les opposants à la fusion Chénéville- Lac-Simon pas satisfaits des réponses

Les opposants à la fusion Chénéville- Lac-Simon pas satisfaits des réponses
Le jeudi 23 août 2007
Le Droit

Le comité du Non au projet de fusion des municipalités de Chénéville et Lac-Simon considèrent que les deux séances d'informations tenues jusqu'à ce jour n'ont pas réussi à convaincre les citoyens du bienfait du regroupement.

Selon le comité, plusieurs intervenants qui ont participé aux rencontres sont insatisfaits des réponses reçues et que les arguments présentés dans les documents de la municipalité sont très hypothétiques, particulièrement lorsqu'on aborde les impacts fiscaux. Alors qu'on les trouve trop subjectifs quand on parle des considérations sociales.

"On peut questionner les affirmations des maires de Chénéville et de Lac-Simon qui disent que les coûts des nouvelles infrastructures seront toujours défrayés uniquement par les résidents des secteurs desservis", affirme Lyse Leduc, présidente de l'Association des propriétaires du lac Simon et membre du comité du Non.

Elle se demande d'ailleurs s'il n'aurait pas été préférable pour la municipalité de Lac-Simon de procéder à un simple sondage, plutôt que de se lancer dans un processus qu'elle considère coûteux en temps, argent et énergie.

De leur côté, les citoyens de Chénéville sont invités à leur tour à une séance d'information sur le projet de fusion, le 27 août, à 20 h, à la salle Danny-Legault. À noter que Chénéville attendra les résultats du référendum du 2 septembre à Lac-Simon avant de décider s'il en tiendra un à son tour.

Leonardo DiCaprio's The 11th Hour

Leonardo DiCaprio's The 11th Hour

"The 11th Hour" is a feature length documentary concerning the environmental crises caused by human actions and their impact on the planet. "The 11th Hour" documents the cumulative impact of these actions upon the planet's life systems and calls for restorative action through a reshaping of human activity.


mardi 21 août 2007

La CRÉO veut une législation pour freiner les algues bleues

La CRÉO veut une législation pour freiner les algues bleues
Justine Mercier
Le mardi 21 août 2007
Le Droit

La Conférence régionale des élus de l'Outaouais (CRÉO) demandera aux gouvernements provincial et fédéral de légiférer afin de freiner la prolifération d'algues bleues, un fléau qui touche actuellement près de 120 plans d'eau au Québec, dont sept lacs de la région.

La conseillère gatinoise Louise Poirier a indiqué que la CRÉO demande, dans ses recommandations, au gouvernement fédéral d'interdire l'utilisation de détergents contenant du phosphate, car les municipalités ne possèdent pas les compétences pour légiférer en la matière. "On demande aussi aux gouvernements fédéral et provincial de prendre toutes les mesures nécessaires, en concertation avec les municipalités, pour freiner la problématique des algues bleues", a indiqué Mme Poirier. Une réglementation quant au déboisement des berges pourrait, entre autres, freiner la prolifération des cyanobactéries.

La Commission de l'environnement de la CRÉO s'est de plus vu confier le mandat d'élaborer une proposition régionale de lutte aux cyanobactéries. Entre temps, les recommandations de la CRÉO seront amenées, par Louise Poirier, devant le caucus du Québec de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), à l'occasion d'une rencontre qui aura lieu entre les 5 et 8 septembre, au Nouveau-Brunswick. La conseillère gatinoise s'attend à ce que les propositions de la CRÉO soient bien accueillies, puisque plusieurs élus du Québec qui siègent à la FCM sont actuellement touchés pas les algues bleues dans leurs municipalités respectives. "Il faut qu'on agisse tout de suite, pour qu'il y ait une législation avant l'été prochain", a dit Mme Poirier, qui présentera une résolution au conseil municipal de Gatineau, aujourd'hui, afin que la municipalité donne son appui aux revendications de la CRÉO.

En Outaouais, sept lacs font l'objet d'une mise en garde de la Direction de la santé publique de l'Outaouais cet été. Il s'agit des lacs à la Barbue (à Gracefield), Cameron (à Bouchette), (entre Bouchette et Blue Sea), EdjaCarman, Kingsmere et Meech (dans le parc de la Gatineau), et Poisson Blanc (à Notre-Dame-de-Bonsecours).

lundi 20 août 2007

A shoreline Make-Over!

Question: Pourquoi certains riverains de Lac Simon ne respect pas la bande minimum de protection riveraine de 10 mètres?

Check out Living by Water by Nature Canada

lundi 13 août 2007

Ile Canard Blanc versus Higher Water Table

A postcard of Lac Simon a long time ago. The water is quite low. This is a view of the bridge from Baie Gamache/Pavillion du Camping in lac Barrierre.

Question
Why is the water so much higher today?

Answer
Because the municipalité de Lac-Simon has increased the height of the dam at the Riviere de la Petite Nation, of course.


Now we know why Ile Canard Blanc is saturated with water.

A greener vision repeated: Based on the current higher water level that has saturated the island, should not the interior of the island/center of the development be converted (sold) to the government as crown land and attached to the northern 2/3 of the island that already is crown land (ministère des Ressources naturelles et de la Faune).


Read previous Ile Canard Blanc development letter/photos.

*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Les Simonets contre la fusion ne sont pas plus rassurés

Les Simonets contre la fusion ne sont pas plus rassurés
Le lundi 13 août 2007
Le Droit

L'impact sur leur compte de taxes foncières demeure la principale inquiétude des résidents de la municipalité de Lac-Simon qui s'opposent au projet de regroupement avec Chénéville.

Quelque 150 citoyens ont assisté, hier, à la dernière assemblée publique organisée par la municipalité de Lac-Simon en vue du référendum qu'elle tiendra le 2 septembre sur le projet de fusion qui verrait le jour le 1er janvier 2008.

Avec une richesse foncière de 187,8 millions $, le taux de taxes générales à Lac-Simon est présentement d'à peine 0,76 $ du 100 $ d'évaluation, comparativement à une richesse de 32,7 millions $ et un taux de taxes générales de 1,25 $ du 100 $ d'évaluation, du côté de Chénéville.

Le projet de demande commune de regroupement, adopté unanimement par les deux conseils municipaux, prévoit qu'à partir du premier exercice financier de la nouvelle municipalité de Lac-Simon-Chénéville, un crédit de taxes sera accordé pour cinq ans à l'ensemble des immeubles imposables situé sur le territoire de Lac-Simon. Ce crédit sera de 0,50 $ du 100 $ d'évaluation pour la première année, et décroîtra de 0,10 $ du 100 $ par an, par la suite.

Avec le regroupement, l'étude réalisée par le ministère des Affaires municipales et des Régions démontre qu'en tenant compte du crédit de 0,50 $, le taux de taxes foncières générales à Lac-Simon serait de 0,68 $ du 100 $ d'évaluation pour l'an 1 de la fusion. À Chénéville, le taux baisserait à 1,18 $.

À ces taux s'ajoutera évidemment les taxes pour éponger la dette - qui demeure propre à chacune des municipalités - et la tarification pour les loisirs et la disposition des ordures.

Pour un immeuble évalué à 120 000 $, la facture de taxes d'un contribuable de Lac-Simon après de regroupement totalisera 941,81 $, comparativement à 982,90 $ avant la fusion, une baisse de 41,09 $ pour la première année du regroupement.

Après la première année

Malgré tout, l'Association des propriétaires du lac Simon (APLS) maintient qu'avec la fusion, les Simonets subiront une majoration substantielle de leur compte de taxes dans les années futures.

"Les mesures d'atténuation pour compenser une forte hausse de taxes ne sont que temporaires. Après cinq ans, les résidents de Lac-Simon et même ceux de Chénéville verront leurs taxes augmenter", affirme Lyse Leduc, présidente de l'APLS.

De son côté, le maire de Lac-Simon, Serge Thivierge, précise que même si la fusion est rejetée, les Simonets doivent s'attendre à ce que leur compte de taxes foncières grimpe dans les prochaines années pour répondre aux responsabilités dont fait face sa municipalité.

"Nous manquons de personnel pour répondre aux besoins, notamment en environnement. Nous avons besoin d'un deuxième inspecteur. La fusion avec Chénéville va nous permettra de rationaliser les d'effectifs", conclut le maire de Lac-Simon.

samedi 11 août 2007

Ile Canard Blanc Development

Voici le Plan de la Subdivision
Canton D'Hartwell
Comte de Papineau
Cheneville, September 1, 1923

NOTE: signed by Monique Laberge (pour le ministre) on May 19, 2006 with stamp "Copie authentique de L'Original".
above & to the right of D'Hartwell

???Questions????
Does not the signature by Monique Laberge (pour le ministre) on May 19, 2006 mean that a provincial department was aware of the transfer?

With respect to the discussion of droit acquis versus environment, should a purchase of land clearly marked for a 60 unit development be allowed to proceed by the municipal and/or provincial governments if said development is based on a subdivision plan from 1923?

Would it not have been better for all stakeholders and the quality of the water of Lac Simon (our silent partner) if the purchase of the land was based on new larger in size/fewer in quantity lots?

A greener vision: Could not the interior of the island/center of the development be converted (sold) to the government as crown land and attached to the northern 2/3 of the island that already is crown land (ministère des Ressources naturelles et de la Faune) and could not the shoreline lots be increased in size?

*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Lac Simon et Le Route Verte, pourquoi pas?

La Route verte est une idée originale de Vélo Québec réalisée avec le gouvernement du Québec et des partenaires régionaux.

Il s'agit d'un itinéraire cyclable de 4300 kilomètres reliant les régions suivantes: d'ouest en est depuis le Témiscamingue et l'Outaouais (Hull) jusqu'à la Gaspésie (Gaspé); et du nord au sud depuis l'Abitibi, les Laurentides, le Saguenay/Lac-St-Jean vers le Centre-du-Québec et l'Estrie.

Au sud de Lac Simon
Parcours Louis-Joseph-Papineau entre Saint-Sixte et Saint-André-Avellin
Au nord/east de Lac Simon

Parc linéaire le P'tit Train du Nord par le Corridor aérobique au nord

vendredi 10 août 2007

Photos descentes de bateau illégales?


???Questions????
How many non-residents are putting in boats into lac Simon without the required washing and without paying the required fees by not using the public wharf at the marina in front of city hall?
Should not the owner of the property be fined?
*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Séance régulière du 2 avril 2007
Lac Simon, Quebec

règlement 385-2007
ARTICLE 2 - OBLIGATION DE LAVAGE
Toute embarcation, incluant le moteur, le vivier et la remorque, doivent obligatoirement être lavés par la personne autorisée avant la mise à l’eau.

ARTICLE 7 - PERMIS OBLIGATOIRES : VIGNETTES ET CERTIFICATS D’AUTORISATION.
La somme à payer pour avoir accès au lacs est de:
  • Embarcations de 18 pieds et moins : 25$ par embarcation
  • Embarcations de plus de 18 à 22 pieds inclusivement : 50$ par embarcation
  • Embarcations de plus de 22 pieds : 100$ par embarcation
  • Les embarcations de plus de 30 pieds sont interdites, sauf les pontons.
Cette somme n’inclus pas le coût à payer pour le lavage de l’embarcation.

Débarcadère privé non cadenassée?

Voici des examples de débarcadère privé non cadenassée?


Séance régulière du 2 avril 2007
Lac Simon, Quebec

règlement 385-2007
ARTICLE 6 - DÉBARCADÈRE PRIVÉ
Tout débarcadère privé doit être muni d’une chaîne ou d’une barrière cadenassée en permanence ou encore d’un obstacle permanent, afin d’empêcher l’accès à l’eau à une embarcation motorisée sur une remorque ou sur tout autre véhicule, pouvant circuler sur un chemin public.

*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

jeudi 9 août 2007

E. coli au lac Simon: la situation revient à la normale pour 11 des 12 secteurs

E. coli au lac Simon: la situation revient à la normale pour 11 des 12 secteurs
Le jeudi 09 août 2007
Le Droit

La situation est revenue à la normale pour 11 des 12 secteurs du lac Simon qui ont été frappés dernièrement par la présence de la bactérie E. coli dans l'eau.

Des analyses réalisées le 19 juillet ont démontré que la présence de E. coli était sporadique et spontanée, engendrée par des pluies diluviennes.

"Si on avait pris les tests par temps sec, on aurait pu conclure que le tout était causé par notamment des problèmes provenant de fosses septiques. Mais la veille où on a fait des tests, on a reçu une grosse pluie. Donc le risque de ruissellement de surface avec E. coli était très probant", souligne Guy Roy, inspecteur en environnement à la municipalité de Lac-Simon.

Depuis, d'autres analyses ont été réalisées et se sont avérées négatives dans tous les secteurs touchés le 19 juillet, à l'exception du secteur du ruisseau du Manoir où on constate toujours une concentration de coliformes fécaux mais provenant plutôt d'animaux que d'humains.

"Nous avons isolé l'endroit et nous sommes à faire une investigation en profondeur pour connaître d'où ça vient", déclare M. Roy.

D'autre part, l'inspecteur municipal soutient que la rumeur de la présence d'algues bleues dans le secteur de la Baie de l'Ours, au ruisseau à la Roche, n'est pas fondée, du moins pour le moment.

"Nous n'avons aucune analyse du ministère qui conclut ça. Il y a peut-être la présence de fleurs d'eau, mais ce n'est pas encore vérifié par des analyses. Le ministère a été avisé de venir effectuer des prélèvements, mais avec tout ce qui se passe partout au Québec, il y a un manque de disponibilité. Mais ce n'est pas une urgence car le secteur touché est très localisé et encerclé et ça ne bougera pas de là", conclut M. Roy.

Un autre lac de l'Outaouais contaminé aux algues bleues

Un autre lac de l'Outaouais contaminé aux algues bleues
Justine Mercier
Le jeudi 09 août 2007
Le Droit

Alors que la plage O'Brien du lac Meech a pu être rouverte, hier, les riverains du lac Cameron, à Bouchette, viennent d'apprendre que leur eau est contaminée par des algues bleues. La ministre de l'Environnement, Line Beauchamp, viendra de son côté visiter les résidents de l'Outaouais touchés par les cyanobactéries le 27 août. PLUS>>>

The Water Cycle

The Water Cycle
Understanding our Lac Simon




Take a good long look at the water in Lac Simon. Now -- can you guess how old it is? The water in Lac Simon may have fallen from the sky as rain just last week, but the water itself has been around pretty much as long as the earth has!

The earth has a limited amount of water. That water keeps going around and around and around and around; in what is call the "Water Cycle". This cycle is made up of a few main parts:
  • evaporation (and transpiration): Evaporation is when the sun heats up water in rivers or lakes or the ocean and turns it into vapor or steam. The water vapor or steam leaves the river, lake or ocean and goes into the air.
  • condensation: Water vapor in the air gets cold and changes back into liquid, forming clouds. This is called condensation.
  • precipitation: Precipitation occurs when so much water has condensed that the air cannot hold it anymore. The clouds get heavy and water falls back to the earth in the form of rain, hail, sleet or snow.
  • collection: When water falls back to earth as precipitation, it may fall back in the oceans, lakes or rivers or it may end up on land. When it ends up on land, it will either soak into the earth and become part of the “ground water” that plants and animals use to drink or it may run over the soil and collect in the oceans, lakes or rivers where the cycle starts

mercredi 8 août 2007

Hélicoptère in Baie Yelle- Too Close for Comfort?

????Questions????
Should a helicopter be allowed to land & take off several times a day within meters of children playing on the sandy beach of Baie Yelle?
*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Photo Gallery: Baie Groulx update

Guess what? The municipality just came and put the signs up in the Baie-Groulx! Its a warning of E-Colis. Check it out, I've included a pic of it.
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Algues bleues: le PQ présente son plan

Trois propositions du PQ pour lutter contre les algues bleues
Presse canadienne
Le mercredi 08 août 2007
Québec
Le Soleil

Le Parti québécois suggère trois mesures de lutte contre la prolifération des algues bleues, dont un projet de loi qu'il entend déposer dès l'automne pour éliminer les phosphates des détergents à lessive et à vaisselle.

Par ailleurs, le porte-parole péquiste en matière d'environnement, Stéphane Bergeron, note que la politique visant à remettre de la végétation sur les bandes riveraines, adoptée en 1996, n'est pas soutenue par une réglementation, une lacune qu'il propose de corriger à la rentrée parlementaire.

Enfin, il souhaite une application plus rigoureuse de la réglementation sur les fosses septiques.

M. Bergeron reconnaît que ces deux dernières mesures impliquent des efforts du milieu municipal, tant pour la plantation de végétaux que pour l'inspection plus systématique des fosses septiques. Il estime qu'un soutien financier aux municipalités doit donc accompagner ces mesures.

Le député de Verchères reproche au gouvernement Charest d'avoir laissé la situation se dégrader en ne prenant aucune mesure claire après deux étés de prolifération croissante des cyanobactéries.

Algues bleues: le NDP présente son plan

World View: Lessons pour Lac & Ile Canard Blanc

Rare river dolphin 'now extinct'
A freshwater dolphin found only in China is now "likely to be extinct", a team of scientists has concluded.

The researchers failed to spot any Yangtze river dolphins, also known as baijis, during an extensive six-week survey of the mammals' habitat.

The team, writing in Biology Letters journal, blamed unregulated fishing as the main reason behind their demise.

If confirmed, it would be the first extinction of a large vertebrate for over 50 years.

The World Conservation Union's Red List of Threaten Species currently classifies the creature as "critically endangered". MORE>>>

Swifter decline for coral reefs
Coral reefs in the Pacific and Indian oceans are disappearing faster than had previously been thought, a scientific study has shown.

Nearly 1,554 sq km (600 sq miles) of reef have disappeared each year since the 1960s - twice the speed at which rainforest is being lost.

The corals are vanishing at a rate of 1% per year, a decline that has begun decades earlier than expected.

Details of the survey appear in the journal Plos One.

Historically, coral cover, a measure of reef health hovered around 50%. Today, only about 2% of reefs in the region looked at by the study have coral cover close to this historical level. MORE>>>

Lost forest reveals new species
An expedition to a remote forest in the Democratic Republic of Congo has uncovered six new animal species.

Conservationists discovered one new bat species, a new rodent and two new species each of shrews and frogs.

The region, which is in eastern DR Congo, near Lake Tanganyika, has been off limits to researchers since 1960 because of instability in the area.

The survey, led by the Wildlife Conservation Society (WCS), was carried out between January and March 2007.

WCS researcher Dr Andrew Plumptre said: "If we can find six new species in such a short period it makes you wonder what else is out there." MORE>>>

mardi 7 août 2007

Photo Gallery: Baie Creuse - More Damage to Lac Simon

Great blog you have !
Here are a few pics of Baie Creuse, taken last week. Our new arrival in the bay has proceeded to cut just about all that was green. The city inspector had to intervene on a number of occasions in order to stop the ravaging of the land. It now seems that Environnement Québec is on the case. Unfortunately it will most likely take a while to restore, during which more sediments will end up at the bottom of the lake.
*************
Baie Creuse & 'agent orange'
Another view of Baie Creuse

After clear cut of trees, sediments wash into the lake
Tree roots yelling for help
The weapon of biomass destruction????Questions????
Should not the contractor be fined as well as the resident?
Should not the same criminal template exists for the operator of a backhoe as the drunk driver...zero tolerance?
*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!

Photo Gallery: Baie Creuse - More Photos just in

De belles images du massacre...

Photos dated July 18...was that not during the construction holidays?

2 bulldozers, 2 boats...the owner likes the number 2

2 bulldozers at work...what's the hurry?


white jeep, white boats, but nothing left in green
????Questions????
Should not the contractor be fined as well as the resident?
Should not the contractor loose his licence to operate a tractor for 3 months?
*************
Merci pour les photos/Thanks for the pictures.
Keep them coming!